Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 184 le Lun 11 Sep 2017 - 11:07
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    INTERVENTIONS DES FORCES

    Aller en bas

    INTERVENTIONS DES FORCES Empty INTERVENTIONS DES FORCES

    Message par Admin le Mar 9 Aoû 2016 - 17:13

    Les premières interventions


    INTERVENTIONS DES FORCES 220px-French_milouf_DF-ST-99-05514

    Parachutistes français le 14 août 1994 gardant l'aéroport de Kigali.

    Un commando explore le nord du Rwanda jusqu'aux environs de Kigali


    Les tutsis du camp de Nyarushishi


    Le camp de réfugiés de Nyarushishi, à proximité de Cyangugu, regroupe entre 8 et 10.000 rescapés, essentiellement Tutsis. Le camp est organisé par le CICR et menacé régulièrement par les génocidaires. L'opération Turquoise a assuré rapidement la protection de ce camp, situé dans la zone sud de la ZHS, notamment avec la compagnie du 2° régiment étranger d'infanterie.

    Sauvetages de populations diverses

    Les forces françaises sauvèrent la vie d'environ 15 000 personnes26, en assurant la protection de camps de réfugiés (comme celui de Nyarushishi, cf supra) et en organisant des opérations d´exfiltrations de rescapés des massacres.

    Massacre de tutsis à Bisesero


    Article détaillé : Bisesero (1994).
    Bisesero est une chaîne de collines de l'ouest du Rwanda, au sud de Kibuye, où 65 000 tutsis sont enterrés dans un mémorial. Ils ont été massacrés pendant le génocide.

    Bisesero faisait partie de la zone nord de l'opération Turquoise. Au début de l'opération Turquoise, les commandos du COS avaient reçu des informations fausses des autorités rwandaises selon lesquelles des infiltrés du FPR seraient concentrés à Bisesero. En réalité il s'agissait de rescapés affaiblis par trois mois de résistance au génocide. Alertés par des journalistes, un détachement du COS découvre le 27 juin 1994 quelques dizaines de ces réfugiés et constate la réalité.

    Trois jours plus tard le 30 juin 1994, un autre détachement retrouve ces rescapés et leur porte secours. Mais la moitié d'entre eux a été massacrée entre temps, soit environ un millier sur les deux mille restant. Ces événements donneront lieu à une vive polémique en 1998 : pourquoi l'armée a-t-elle attendu trois jours pour porter secours à ces rescapés27 ? Les informations du premier détachement ont-elles bien été transmises à sa hiérarchie ? Celle-ci en a-t-elle tiré les conséquences ? Le deuxième détachement a-t-il découvert les rescapés par hasard ? A-t-il reçu l'ordre de les secourir ? A-t-il agi de sa propre initiative ? Cette polémique sera ravivée en 2005 par des plaintes de Rwandais devant le tribunal aux armées de Paris.

    L'affrontement avec l'armée du Front patriotique rwandais


    Selon le mandat attribué par l'ONU, tout contact militaire hostile entre militaires de l'Opération Turquoise et FPR devait être évité. Cependant, des affrontements militaires ont eu lieu avec les soldats du FPR de Paul Kagame du 2 au 20 juillet 199428 [réf. insuffisante]


    Une dizaine de soldats de l'opération Turquoise, faits prisonniers par le FPR à la suite d'une embuscade dans la région de Butare, furent libérés à la suite de négociations. Lors d'un autre incident entre Kibuye et Gikongoro, deux soldats français survécurent aux tirs du FPR grâce à leur gilet pare-balles29.

    La création de la « Zone Humanitaire Sûre »


    Une « zone humanitaire sûre » fut créée dans le sud-ouest du Rwanda, visant à empêcher les affrontements entre les Forces armées rwandaises du gouvernement génocidaire et le Front patriotique rwandais qui gagnait du terrain.
    Admin
    Admin
    Admin
    Admin

    PSEUDO : RAFFALLI CALVI
    PAYS : FRANCE / CORSE
    Masculin Age : 73

    http://www.legion-etrangere-recrute.com

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum