Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 184 le Lun 11 Sep 2017 - 11:07
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    LEGIONNAIRE UN JOUR - LEGIONNAIRE TOUJOURS

    Aller en bas

    LEGIONNAIRE UN JOUR - LEGIONNAIRE TOUJOURS Empty LEGIONNAIRE UN JOUR - LEGIONNAIRE TOUJOURS

    Message par Admin le Mer 2 Aoû 2017 - 18:29





    Publié le 01/08/2015 à 03:47Mis à jour le 01/08/2015 à 07:21

    [size=32]Brahim, sauvé de la mort par un ancien légionnaire[/size]

    Société - 



    LEGIONNAIRE UN JOUR - LEGIONNAIRE TOUJOURS 20150810

    Aux alentours des 19h30 lundi, Brahim Médyouni était au volant de son véhicule sur la route de Saint-Martin-Lalande à Castelnaudary. Tout à coup, ne se sentant pas bien, il se gare et sort de son véhicule en titubant. Michel Iliev, qui circulait à vélo, le croise, intrigué par cette personne qui se trouvait au milieu de la route. «Il était courbé. Sur le moment j'ai cru qu'il téléphonait et riait, raconte-t-il. Mais je me suis retourné et j'ai vu qu'il n'allait pas bien. J'ai vite fait demi-tour. Son visage était crispé de douleur. Il est tombé brutalement et avait de fortes convulsions, comme s'il se battait pour revenir à la vie. Puis il s'est calmé. Je lui ai pris le pouls : plus rien, plus de respiration. Vite, je lui ai fait un massage cardiaque et au bout de 30 secondes il revenait à lui. Mais il repartait, revenait. Je ne pouvais pas le laisser pour téléphoner. Heureusement, des voitures se sont arrêtées et un conducteur a appelé les urgences».
    Michel Iliev a fait preuve de sang-froid et d'une grande efficacité, qui ont certainement sauvé la vie de Brahim. Cet ancien légionnaire répond modestement : «J'ai agi comme un militaire. Il faut être froid et précis, ce qui empêche de paniquer. Après, quand les pompiers l'ont installé dans leur véhicule et que je ne savais pas ce qui se passait, j'étais très inquiet. Je suis resté près de son véhicule et je n'ai été rassuré que lorsque les pompiers m'ont dit qu'il avait téléphoné». Le lendemain, Michel cherchait à joindre les hôpitaux pour avoir des nouvelles.

    «Il m'a sauvé la vie»


    Brahim, lui, ne se souvient pas de grand-chose. De son malaise? Oui. De son attente à l'hôpital de Castelnaudary? Par flashs. Il a été transporté à l'hôpital de Carcassonne. Dès sa sortie jeudi après-midi, il n'a eu qu'une idée, aller voir son sauveur, qui tient une boutique place de Verdun, pour le remercier. «Il m'a sauvé la vie, répète-t-il inlassablement. Je veux le remercier. Je veux qu'on le dise dans le journal, que tout le monde le sache».
    Admin
    Admin
    Admin
    Admin

    PSEUDO : RAFFALLI CALVI
    PAYS : FRANCE / CORSE
    Masculin Age : 73

    http://www.legion-etrangere-recrute.com

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum